logo

FR. Et les récompensés sont…

Alors cette première édition à Tarbes? Alors que les sommets pyrénéens accueillent leurs premières neiges, le festival arrive à sa fin avec la projection des 3 derniers films et la remise des awards tant attendue.

Pierre Frechou, pilote de drône et second caméraman sur le film Storm Troopers, est venu présenté le film, en mettant le point sur un aspect peu évoqué lors de ces festivals, celui de toutes ces difficultés rencontrées lors de tournages en conditions extrêmes, que malgré les batteries chargées à fond, elle peuvent toujours te lâcher à la dernière minute au moment où tu en as le plus besoin, simplement à cause du froid. Ce sont des facteurs qui font partie de notre routine, mais qui a le mérite d’être mentionné.

Rabbit Hole de Ian Post & After Hours Creative Cinema et This is Home d’Etienne Merel & Faction Collective ont également ravi les nombreux spectateurs.

Cette année, le jury semble s’être mis d’accord rapidement, avec des films qui sont sortis du lot. Dans la bonne humeur, même si quelque peu fatigués par la soirée de la veille, dirigée par le président de cette édition Mathieu Crépel, les 8 récompenses ont ainsi pu être révélées.

Palmarès 2017
Le Meilleur Film – Maewan, freeride aux Kouriles
La Meilleure Prise de vue – Tsirku
L’ Esprit Freeride -Villarica
Le Meilleur Montage – Habit
Le Prix du Public, de la Dépêche du Midi – This is Home
Le Meilleur Court-Métrage – Asmösphere
Le Meilleur Film Pyrénéen – Outlines
Le Prix du Jury Jeune – What’s your Name, le turfu

Dans une ambiance tout aussi festive, en présence de Monsieur le Maire Gérard Trémège, chaque membre du jury a remis son prix. Nous avons débuté avec le prix du Jury Jeune, pour What’s Your Name. ” Nous avons aimé la créativité, l’humour et la musique. Nous voulions surtout choisir un film à l’unanimité”. Cette récompense semble cohérente par rapport au format webserie de ce crew de pyrénéens, avec une cible jeune, totalement en adéquation avec ce jury jeune.

This is Home repart avec le Prix du Public, avec près de 50% des votes.

Le Meilleur Court Métrage revient au film Asmösphere de Andreas Monsberger & Wolfgang Nyvelt. C’est un mélange entre le snow et le surf, un lien fort entre les 2 disciplines, surtout sur l’aspect freeride.

HABIT, de Level 1, reçoit enfin son premier prix au Festival, après plusieurs sélections, celui du Meilleur Montage.

Les images dans un terrain extrême, très difficile à rider et donc à filmer, totalement isolée de tout (en Alaska) ne pouvaient être récompensées que par le Prix de la Meilleure Prise de Vue, pour le film Tsirku.

C’est accompagné de ses potes et familles que le jeune Lucas Abadie a reçu le prix du Meilleur Film Pyrénéen pour Outlines, remis par Julien Mazard (qui lui même avait déjà reçu ce prix pour ces réalisations.” Nous avons voulu privilégier la créativité et la nouveauté. Le travail de Lucas est extraordinaire, un travail de titan.”

Le Meilleur Film, remis par Mathieu Crépel, est décerné à Maewan, freeride aux Kouriles.” Le freeride, c’est aussi l’aventure, le dépassement de soi, le voyage, le côté humain, le partage. Adrien (Coirier) et Xavier (De le Rue) ont vécu une aventure incomparable, une déconnexion de plus d’un mois à la recherche de lignes parfaites.”

Cette 13ème édition s’achève sur une touche d’émotion avec le prix de l’Esprit Freeride à Villarica. Le prix, remis par M.le Maire, a été accueilli par Julien Colonge, ému. Comment ne pas l’être face à cette leçon de courage. “Pierrot doit être fier de nous, d’avoir fini ce film sans lui…”

Le mot de la fin restera pour M.le Maire qui, conquis par notre festival, par la qualité des images et de la sélection, nous a assuré une 14ème édition à Tarbes, Tarbes, le coeur des Pyrénées.

On vous dit à l’année prochaine!

EN. And the winners are..

While the snow arrived on the Pyrenean summits, the last day of the festival came to an end after the screening of the last 3 films and the award giving ceremony.
Pierre Frechoux, drone pilot and second cinematographer at Storm Trooperspresented their film and made a good point about the difficulty of filming in extreme mountain conditions, where even if one tries to keep the batteries warm, they can always let you down when you most need them, only to mention one of the endless obstacles and difficulties that are part of their daily filming routine.

Rabbit Hole by Ian Post & After Hours Creative Cinema and This Is Home by Etienne Merel & The Faction Collective completed this years selection.
Bernard Crèpel came on stage to announce the winners of the Tombola, for the benefit of the two associations supported by the festival: Du Flocon à la Vague and Riders for Refugees. The winners took home a pair of Dynastar skis, a Rip Curl coat, a guided tour at the Pic du Midi amongst other gifts.

After a time for deliberation, the jury came on stage to announce the different awards in the presence of the Mayor of Trabes, Gérard Trémège. Every member of the jury delivered an award, starting with the Young Jury’s Award to What’s Your Name: Le Turfu. ” We’ve really appreciated their creativity, sense of humour and the music. We all agreed to that.”This award makes sense and it gives continuity to this webseries made in the Pyrenees, oriented to a young audience.”
This is Home takes home the Public’s Award, with almost 50% of the votes.

The award for the Best Short-Film goes to Asmösphere by Andreas Monsberger & Wolfgang Nyvelt. A film which combines snowboard and surfing, two sports that a closely linked, especially when it comes to freeriding.
Habit, by Level 1, has finally been awarded a price in our festival, after a loyal presence in many editions.
For its mind-blowing footage in an extremely isolated region of Alaska, on the gnarliest mountain known on freeriding film history (Corrugate), the Best Cinematography Awardgoes to Tsirku.

Supported by his friends and family, local kid Lucas Abadie received the Award to the Best Pyrenean Film for Outlines, handed to him by Julien Mazard (winner of the same award in previous editions).” We wanted to acknowledge its creativity and originality; Lucas’s done an excellent job.”

The Best Film Award, from Mathieu Crépel’s hands, went to Maewan, freeride aux Kouriles.” Freeriding also means adventure, exploration and getting out of one’s comfort zone. This film shows the human aspect of a trip, the sharing and companionship between Adrien (Coirier), Xavier (De le Rue) Erwan Le Lann and the rest of the crew during their 6 week long sailing trip through a challenging sea, in search  for some first descents on a few remote volcanic islands.”

The Freeride Spirit Award brought an emotional ending to this 13 th edition, when Tarbes Mayor Mr Trémège handed the award to Julien Conlonge for Villarica, a film he started with his brother Pierre, who died in the Chilean Volcano. “My brother must be proud of us. We went back and finished the film without him……”